La Dreamcast : Pourquoi un tel fiasco?

Génération Playstation, la merveille de la Saturn, la passion de la Dreamcast,...

Modérateur : L'équipe

Avatar de l’utilisateur
triskel115
Messages : 3126
Inscription : 19 Déc 2011, 00:45
Sexe : ♂ Masculin
Localisation : Toulouse

Re: La Dreamcast : Pourquoi un tel fiasco?

Messagepar triskel115 » 20 Août 2014, 18:04

C'est clair que c'est hyper simple sur dreamcast.


Mais franchement je n'arrive pas à inclure le piratage comme une des raison de l'échec d'une console ou d'un jeu.
Les jeux les plus pirater sont les jeux les plus vendu.
Une machine comme la Wii et la DS prouve que facile à pirater peut aussi servir les ventes de la machine. Combien de gens ont acheter ses machines sans acheter 1 seul jeu moi j'en connais plein.

Il faut se dire que c'était simple à l'époque mais aujourd'hui c'est encor plus facile et accessible à tous car plus de gens ont accès au net et à toutes les infos pour pirater facilement.

SEGA n'a eu besoin de personne et surtout pas des pirates pour se tiré eux même une balle dans le pied.

Avatar de l’utilisateur
noopy
Messages : 993
Inscription : 28 Déc 2011, 16:14
Sexe : ♂ Masculin
Localisation : PixelCity
Contact :

Re: La Dreamcast : Pourquoi un tel fiasco?

Messagepar noopy » 20 Août 2014, 19:22

Mais franchement je n'arrive pas à inclure le piratage comme une des raison de l'échec d'une console ou d'un jeu.


Oui je vois meme ça comme une aide aux ventes de console , perso j'achète plus souvent des console ouverte au hacking que l'inverse .

Mais plus simplement il est clair que l'effet playstation 2 à été le dernier clous au cercueil de sega :cry:

Avatar de l’utilisateur
triskel115
Messages : 3126
Inscription : 19 Déc 2011, 00:45
Sexe : ♂ Masculin
Localisation : Toulouse

Re: La Dreamcast : Pourquoi un tel fiasco?

Messagepar triskel115 » 20 Août 2014, 20:39

Cela lui a grave fait mal en effet ... Ou ne pas traduire les jeux alors qu'ils sont sous-titré. Franchement traduire, même à l'arrache, les sous-titres ça change le destin d'un jeux.
Imaginer secret of mana serait sortit en anglais chez nous... Bin il aurait eu un impact bien moindre.

valuan
Messages : 79
Inscription : 06 Août 2014, 06:51
Sexe : ♂ Masculin
Localisation : Fontainebleau

Re: La Dreamcast : Pourquoi un tel fiasco?

Messagepar valuan » 25 Août 2014, 06:23

Ce qui a fait du tort aussi à la Dreamcast, ce fut aussi le tapage médiatique de Sony, et des annonces fait sur les chaînes de télévision.
Les médias, rien de tels pour enfoncer un clou.
Moi je me souviens du reportage du lancement de la play 2 sur les Champs; les gens se tapaient dessus juste pour pouvoir jouer aux artificiers virtuels.

Avatar de l’utilisateur
matd981
Messages : 18
Inscription : 09 Oct 2013, 19:20
Sexe : ♂ Masculin

Re: La Dreamcast : Pourquoi un tel fiasco?

Messagepar matd981 » 25 Août 2014, 09:29

raymater a écrit : SEGA a perdu de l'argent inutilement à cause de la Saturn, du Mega-CD et du 32X.


Concernant le Mega-CD et le 32X, il ne faut pas oublier que la Megadrive était sortie en 1988, soit deux ans avant la Snes, et qu'elle souffrait de la concurrence de cette dernière d'un point de vue technique. Le Mega-CD et le 32X ont été des tentatives de SEGA pour redresser la barre par rapport à la concurrence de l'époque, même si cela leur a fait perdre de l'argent.

triskel115 a écrit :Ou ne pas traduire les jeux alors qu'ils sont sous-titré. Franchement traduire, même à l'arrache, les sous-titres ça change le destin d'un jeux.


C'est vrai que SEGA (contrairement à ses concurrents) n'a jamais accordé trop d'importance à la localisation de leurs jeux d'aventure et RPG, qui sortaient généralement chez nous uniquement en anglais, ce qui selon moi était une erreur pour l'image auprès des jeunes joueurs. Déjà à l'époque des 16 et 32 bits, je ne comprenais pas l'anglais et n'ai pu jouer à des séries comme Shining Force ou Phantasy Star qui, sans cela, auraient été susceptibles de m'intéresser.

Avatar de l’utilisateur
Bayoen
Messages : 23
Inscription : 27 Avr 2015, 18:19

Re: La Dreamcast : Pourquoi un tel fiasco?

Messagepar Bayoen » 28 Avr 2015, 09:20

Concernant le Mega-CD et le 32X, il ne faut pas oublier que la Megadrive était sortie en 1988, soit deux ans avant la Snes, et qu'elle souffrait de la concurrence de cette dernière d'un point de vue technique. Le Mega-CD et le 32X ont été des tentatives de SEGA pour redresser la barre par rapport à la concurrence de l'époque, même si cela leur a fait perdre de l'argent.


Alors le Mega-cd je sais pas, mais c'est clairement pas le cas de la 32x. Ces add-on étaient présentés comme la 32bits du pauvre (surtout le 32x, qui offrait un hardware incomparable avec la Snes).
Concernant la comparaison technique Snes/Md, globalement la balance penche en faveur de la Snes ce qui est plutôt normal, mais il ne faut pas oublier que la Md était aussi capable de choses que la Snes ne pouvait pas faire. La Snes était plus douée pour afficher un grand niveau de détails, certains effets spéciaux et des jeux plus colorés, la Md avait une plus grande capacité de calcul ce qui permettait de gérer généralement sans ralentissements plus d'éléments à l'écran ou une grande vitesse de défilement.


Pour revenir à la Dreamcast, je pense que le tour a été fait mais je peux pas m'empêcher de conclure.
Si la MD reste l'apogée de Sega en tant que "constructeur", la Dreamcast fut l'apogée de Sega en tant qu'éditeur de jeux: ils étaient les meilleurs quasiment partout et empilaient les hits révolutionnaires avec une facilité déconcertante (il est d'autant plus étonnant qu'ils soient devenus si nuls après la fin de la dream, comme si tout ça n'avait été qu'un rêve (ohohoh)). Pas une fois à cette époque je n'ai lu un magasine de JV qui ne crachait pas sur la PS2 décevante et qui n'encensait pas la Dream (pourtant soutenue à 80% par Sega only), pas une fois, et certains pressentaient même déjà un flop chez Sony.
Alors la Dream un faux pas? Pas vraiment, avec une puissance financière à la Sony et surtout moins de pertes accumulées depuis la 32x et la Saturn, le destin de la Dreamcast aurait été bien différent. C'est bien le passif de Sega qui a été fatal à la Dream à mon sens et pas l'inverse, la console était parfaitement conçue et on ne dirait pas que seulement 2ans la sépare de la N64.

Alors certes, la com de Sony a été un gros coup, beaucoup n'ont pas acheté de Dream au départ pour économiser anticipant une PS2 mystiquement puissante (oui...). La Dream a en réalité commencé à très bien se vendre peu avant sa mort et... après la sortie de la PS2, comme quoi les joueurs ne sont peut-être pas si cons.
Quoique, moi j'ai acheté la PS2, je le reconnais mais c'était pour FFX je n'avait que peu le choix (oui je l'ai prise que quand elle a eu de bons jeux quand même, faut pas déconner, FFX+MGS2+Devil May Cry). Et je l'ai pas vraiment regretté vu la ludothèque écrasante qu'allait dans le futur avoir cette console, pas que Sony l'ait méritée mais bon. Quand on a peu de sous, on va chez les victorieux même si on en est pas fier (j'ai acheté une Dream un peu plus tard). Pourtant, jamais je n'aurai l'affection que j'ai pour Sega pour Sony, qui avec la PS2 a enchainé les erreurs stratégiques et ne doit sa domination sur les 128bits qu'au contrecoup de la domination passée de la PS1, qui lui avait d'office assurée la soutien des éditeurs tiers.

Honnêtement, personne (et surtout pas la presse) dans les débuts de la PS2 n'aurait pu prévoir qu'elle écraserait encore plus ses concurrentes que la PS1 en son temps. On se demande encore pourquoi en fait, mais les résultats sont là.
La Dreamcast n'est plus qu'un souvenir mais garde une place à part dans cœur des joueurs, et la réputation de la console avec le plus haut ratio de bons jeux sur le total de sa ludothèque (certes limitée en nombre, ceci expliquant à moitié cela).

Avatar de l’utilisateur
Roots
Messages : 519
Inscription : 13 Avr 2015, 01:56
Sexe : ♂ Masculin
Localisation : Guignes

Re: La Dreamcast : Pourquoi un tel fiasco?

Messagepar Roots » 28 Avr 2015, 11:18

@Bayoen: Comment ça Sony ne l'a pas mérité?! Bon, j'enfile les gants et me prépare à défendre ma maison :lol:

Non sérieusement, on ne peut pas dire que la Playstation 2 ne doit son succès qu'au carton de la PS1. Même si il est vrai que c'est une donnée à prendre en compte, surtout en ce qui concerne le lancement de la console, forcément. Quand la mouture précédente du constructeur dévaste tout sur son passage, ça donne forcément envie aux gens de se procurer la version suivante. C'est logique. Donc déjà, rien que sur ce point, on peut dire que la PS2 n'a pas démérité son démarrage en trombe. Mais sa domination elle la doit surtout à son catalogue de jeux extraordinaire. Mate-moi ces exclus, franchement. La Playstation 2 a tout simplement posé ses balls sur la table et a distribué du rêve en pagaille.

Pour ce qui est des éventuelles personnes qui pressentaient à l'époque un "flop" du côté de chez Sony, je ne sais pas comment elles ont pu penser ça. Etant donné que la PS2 a littéralement tout trusté, du début à la fin de sa vie. Des fanboys de chez Sega ou Nintendo peut-être :mrgreen:

Personnellement, j'ai toujours trouvé la Dreamcast surestimée. Alors attention, ça ne m'empêche pas d'avoir littéralement bavé quand je l'ai vu tourner pour la première fois. A sa sortie elle faisait envie à tout le monde. Et même aujourd'hui, quand je regarde "SoulCalibur", je suis bluffé par la prouesse technique qu'a accompli Sega. Mais on ne m'enlèvera pas de la tête que si cette console n'avait pas eu le destin tragique qu'on lui connaît, elle n'aurait pas le statut "mystique" et même presque pseudo-puriste que l'on lui octroie aujourd'hui.

Ce que je vois, objectivement, c'est que la ludothèque de la Dream ne casse pas trois pattes à un canard (en terme d'exclus, j'entends) et qu'elle se trimbale une manette dégueulasse (bon, ça pour le coup, c'est totalement subjectif :D ).

Avatar de l’utilisateur
BarbieRustique
Messages : 245
Inscription : 06 Août 2014, 15:40

Re: La Dreamcast : Pourquoi un tel fiasco?

Messagepar BarbieRustique » 28 Avr 2015, 12:31

Bien d'accord, la dreamcast est surestimée!
Sans doute une façon inconsciente d'attribuer une sorte de "lettres de noblesses "post mortem!

Avatar de l’utilisateur
Hedge
Messages : 7888
Inscription : 20 Juin 2011, 02:25
Sexe : ♂ Masculin
Localisation : Paris
Contact :

Re: La Dreamcast : Pourquoi un tel fiasco?

Messagepar Hedge » 28 Avr 2015, 12:53

Elle a surtout su apporter une belle quantité de jeux innovants pour l'ère "3D" avec des titres cultes :

- Shenmue
- Crazy Taxi
- Ready2Rumble
- Power Stone
- Jet Set Radio
...

Avatar de l’utilisateur
perchu
Meilleur détective hedg.fr
Meilleur détective hedg.fr
Messages : 1860
Inscription : 18 Déc 2012, 21:08

Re: La Dreamcast : Pourquoi un tel fiasco?

Messagepar perchu » 28 Avr 2015, 13:25

Pour le côté mystique, je suis d'accord qu'elle est sur coté mais il faut comprendre que c'est une console avec de très bons jeux qui a eu un succès mitigé face à la concurrence. C'est surtout le départ de la course des consoles qui a rendu cette console mythique car ce n'est pas une mauvaise console et surtout elle a une très bonne ludothèque qui n'est pas dégueulasse du tout comme le souligne Hedge avec quelques très bons jeux (Power Stone) donc non la Dreamcast a eu de très bonnes exclus qui se sont plus tard retrouver chez la concurrence à la mort de la console et pour la manette, franchement je l'adore et l'idée du VMU, je suis fan, mais comme dit plus haut, c'est subjectif.
Image
TimeSpinner: Castlevania DS :o

Avatar de l’utilisateur
Yeyedub
Champion Mario Kart 8, 2nd édition !
Champion Mario Kart 8, 2nd édition !
Messages : 753
Inscription : 26 Déc 2012, 19:59
Sexe : ♂ Masculin
Localisation : Lyon

Re: La Dreamcast : Pourquoi un tel fiasco?

Messagepar Yeyedub » 28 Avr 2015, 13:53

Pour moi le problème de la dreamcast, c'est le côté arcade de ses jeux et la barrière de la langue.

Quand je joue à un jeu sur console de salon, j'aime bien avoir un jeux avec une progression donc un jeu comme crazy taxi (même si le jeu est sympa) a vite tendance à me lasser.
Et la barrière de la langue me fais passer à côté des jeux tel que Shenmue (mais c'est encore le cas avec les jeux Sega comme par exemple avec la série Yakuza).

Et un truc qui n'a pas aider la console, c'est qu'une majorité de jeux que l'on trouve dessus sont également des jeux disponibles sur ps1 et n64 et la version dreamcast n'étant pas adapté à la console, ces jeux n'ont pas aider à mettre la console en avant.

Et ce qui à acheve la console, c'est l'état financier de Sega du notamment à de mauvais choix et une guerre entre la branche japonnaise et la branche americaine de la société.
TEAM PS2
ID PSN, Xbox Live: YeyedubGTR
ID Nintendo Network, Steam, FightCade: Yeyedub
Code ami Switch : SW-3576-7375-9204

Avatar de l’utilisateur
perchu
Meilleur détective hedg.fr
Meilleur détective hedg.fr
Messages : 1860
Inscription : 18 Déc 2012, 21:08

Re: La Dreamcast : Pourquoi un tel fiasco?

Messagepar perchu » 28 Avr 2015, 16:12

J'étais sûrement aveugle mais j'ai jamais trouvé que la dreamcast manquait d'exclus ou avait des jeux inferior à l'époque. Je ne trouvais pas des masses de conversions PS1 mais je me trompe sûrement mais quand je pense à Power Stone, Soulcalibur, Skies of arcadia, RE code veronica, jet set radio, crazy taxi, chu chu rocket, D2, gundam side story, zombie revenge, virtua tennis. Alors oui après la mort de la console, beaucoup de ces jeux se sont retrouvé porté sur d'autres consoles mais à l'époque, tu voulais ce jeu, ben il n'y avait pas trop le choix et les éditeurs ne parlaient pas d'en faire des conversions, exclusif is exclusif (le discours a bien changé depuis...).

Des jeux à progression? J'avoue voir que vaguement ce que tu dis mais il est vrai que la dream brillait beaucoup par son arcade (en même temps quand l'architecture de la bête est basé sur une borne d'arcade...) mais elle avait quand même quelques petits jeux non arcade comme les sonic adventure, le gundam, toy commander, quelques RPGs comme evolution, grandia 2, skies of arcadia et les prémices du MMO sur console avec phantasy star online.

Je ne dis pas que la console brillait par tout ses jeux, il y en avait des mauvais mais bon tu prends un magasine dreamcast de l'époque et tu vois très vite quel jeu acheter et quel jeu éviter.

Mais bon moi je l'aime bien ma dreamcast et j'aime bien la ressortir de temps en temps pour découvrir des jeux tirés de l'arcade. C'est toujours bien sympa d'inviter quelques potes et de se lancer dans un jeu typé arcade en soirée.
Image
TimeSpinner: Castlevania DS :o

Avatar de l’utilisateur
Bayoen
Messages : 23
Inscription : 27 Avr 2015, 18:19

Re: La Dreamcast : Pourquoi un tel fiasco?

Messagepar Bayoen » 28 Avr 2015, 18:01

Roots a écrit :Pour ce qui est des éventuelles personnes qui pressentaient à l'époque un "flop" du côté de chez Sony, je ne sais pas comment elles ont pu penser ça. Etant donné que la PS2 a littéralement tout trusté, du début à la fin de sa vie. Des fanboys de chez Sega ou Nintendo peut-être


Je t'assure, entre les articles qui clamaient que la PS2 c'était de la merde plein de scintillements et sans grosses exclus (jusqu'à la période où je l'ai acheté et que ça s'est débloqué) et qu'il fallait acheter une Dream (qui dans la période de "cohabitation", avant la mort de la dream, avait de meilleurs jeux), et plus tard les articles qui disaient tels quels "la PS2 a déçu alors qui de la Gamecube ou de la X-box va remporter le gâteau". Console +, Console max, PlayBox, 100% Console... tous les rédacteurs préféraient la Dreamcast (dans sa période de vie je veux dire, évidemment) à cause des jeux.
La PS2 a déçu dans son lancement c'est je pense une évidence. On a beaucoup attendu pour avoir enfin des jeux qui tirent parti de la console. Le lancement de la Dream, GameCube ou X-Box était beaucoup plus réussi en comparaison.
En attendant les grand jeux promis qui n'arrivaient jamais, les joueurs PS2 se contentaient comme meilleur jeu de SSX, un jeu de Surf (et encore, c'est pas un jeu de lancement), ou un peu plus tard d'Onimusha que j'avoue que j'avais bien apprécié. Mais rien qui ressemble à la révolution annoncée.


Roots a écrit :Ce que je vois, objectivement, c'est que la ludothèque de la Dream ne casse pas trois pattes à un canard (en terme d'exclus, j'entends)

C'est là où tu prends le problème à l'envers: c'est peu comparé à l'entièreté de la ludothèque de la concurrente. Ici, on parle de ce qui existait dans la même période sur les deux consoles. Pour le peu d'années d'exploitation, la Dream enchainait plus les hits que la plupart des autres consoles. C'est de là qu'est venu la légende de cette période.


Roots a écrit :Mais sa domination elle la doit surtout à son catalogue de jeux extraordinaire. Mate-moi ces exclus, franchement. La Playstation 2 a tout simplement posé ses balls sur la table et a distribué du rêve en pagaille.


Voilà, tu compares avec la vraie (tardive) ludothèque de la console, celle dont tout le monde se souvient. Ca n'a rien à voir et je suis bien d'accord sur l'ensemble de la ludothèque de la Ps2 qui atomise ses concurrentes (mais c'est le succès qui a fait la ludothèque). A l'époque de l'opposition PS2/Dream, je pense qu'on est quand même tous d'accord que la Dream était bien supérieure en terme de catalogue, ils étaient loin les MGS2 et FFX.

C'est pourquoi malgré certaines annonces de gros jeux à venir, ça sentait le flop d'une console qui a pas réussi à faire aussi bien que la PS1 (au lancement plus réussi quand même que la PS2). Sincèrement, c'était impossible d'imaginer qu'elle se vendrait encore plus ni pourquoi.

Je dis que Sony mérite pas vraiment ce succès là car ils ont créé une console difficile à programmer, très chère, avec des problèmes de fiabilité (je me rappelle d'un fait divers), avec une politique de Sony orienté "plate-forme multimédia" plutôt que jeux vidéo, des problèmes de stock... Je dis que Sony mérite pas trop son succès sur cette génération là et le doit principalement à la position confortable données par la PS1 car ils ont fait plein d'erreurs. Sans que ça porte à conséquence. Je crois que c'est sur 100% console (un mag généraliste hein, évidemment) où ils disaient que le nom "Playstation" sur l'emballage provoquait plus de ventes que n'importe quel bon jeu, peu importe ce qu'il y avait dans cet emballage.

Avatar de l’utilisateur
Roots
Messages : 519
Inscription : 13 Avr 2015, 01:56
Sexe : ♂ Masculin
Localisation : Guignes

Re: La Dreamcast : Pourquoi un tel fiasco?

Messagepar Roots » 28 Avr 2015, 18:56

@Bayoen: Ok. Si tu prends une période en particulier, lors des balbutiements de la PS2, d'accord. Et pour ce qui est des critiques dans les magazines de l'époque, je te fais confiance. Je n'en ai pas lu des masses.

C'est vrai que le nom "Playstation" ça coule tout seul. Mais "Dreamcast", ça pète la classe aussi. Le nom te vend du rêve :)
Dernière édition par Roots le 28 Avr 2015, 19:21, édité 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Yeyedub
Champion Mario Kart 8, 2nd édition !
Champion Mario Kart 8, 2nd édition !
Messages : 753
Inscription : 26 Déc 2012, 19:59
Sexe : ♂ Masculin
Localisation : Lyon

Re: La Dreamcast : Pourquoi un tel fiasco?

Messagepar Yeyedub » 28 Avr 2015, 19:14

Je ne pense pas que le sujet de base se soit ps2 vs dc mais bon.

Sinon en ce qui concerne la ps2, c'est bizarre, je ne me rappelle pas avoir lu la même chose que toi à l'époque.
Je me rappelle surtout du fait que la presse parlé d'un lancement réussi, voir même le meilleur lancement de console de salon.
Pour rappel, 980000 consoles vendu au japon en moins de 48h après son lancement et la barre de 10 millions d'unité vendu dans le monde en un peu moins de 4 mois.

Alors certe la lineup de la ps2 etait loin d'etre sensationnel surtout quand on la compare à la lineup de la dc.
Mais je te trouve assez strict quand tu parle de ludothèque tardive sur ps2.

Sans pousser les recherches, en moins d'un an après son lancement, la ps2 compté déjà des jeux tel que gta3 (premier gta en 3d qui fût un vrai bouleversement à l'époque), gran turismo 3 (sega gt fesant déjà pale figure face à gran turismo 2, je ne vous parle même pas de la comparaison avec gt3) et mgs2.
Et forcé de constater que ces jeux n'avait pas de concurrence sur les autres consoles.

Et je suis sur quand cherchant un peu plus on peu encore trouver des hits de la ps2 qui sont sortis lors de sa première année.

Après là où je te rejoins c'est sur le fait qu'à ses débuts la ps2 etait une console sur laquelle il était difficile de développer.
Et Sony c'est très vite rendu compte que ça lui porter préjudice surtout face à la dc qui s'avere être une console sur laquelle il est simple de développer.

Mais ceci a été corriger par Sony par la mise en place de la version 2 du kit de développement de la ps2.

Donc oui la ps2 à bénéficier de la notoriété de la ps1 mais je rappelle quand même que ce qu'avais fait sony avec la ps1 était juste inimaginable.
Sony a réussi à devenir le leader du marché dès sa première console face au deux géants Nintendo et Sega mais Sony à également réussi à attirer les adultes chose que les autres consoles ont eu du mal à faire.

Mais la ps2 doit sa notoriété surtout pour ses exclus et son catalogue incommensurable, l'utilisation du DVD qui a intéressé les développeurs (pas les mêmes contraintes entre un dvd et un vcd/cd/mini-dvd) et une fiabilité qui fût renforcer au fil du temps (jusqu'à arriver à la psTwo qui est une référence point de vu fiabilité).

Donc tout ça pour dire que Sony à très bien géré avec sa ps2 et à su corriger leurs problèmes à temps (notamment le kit de développement), donc si elle s'est vendu à plus de 120 millions d'exemplaires, c'est qu'elle proposé autre chose que jiste l'inscription playstation sur une boîte.

En ce qui concerne la dreamcast, le problème majeur c'est la situation de Sega à l'époque.
Sega n'avais plus la même image qu'à l'époque de la megadrive à causes de fiasco du megacd, le 32x et la saturn (saturn ayant quand même bien fonctionnée au japon).
Sachant qu'entre temps, Nintendo à réussi le passage à la 3d de ses licence malgré un succès pour la n64 en retrait par rapport au succès de la snes.
Et puis l'arrivé du petit nouveau qui au final est devenu le gros à battre.

De plus, le problème de Sega fût la concurrence direct entre sa branche japonnaise et sa branche americaine, amenant des dépenses supplémentaires et des choix stratégiques désastreux.
Si Sega avais réussi à faire travailler mains dans la mains ses deux branches, ça aurait sans doute permis d'éviter les fiasco megacd, 32x et saturn.

Et certes la dc à su proposer de très bon jeu mais ces jeux là sont particuliers et du coup non destiné à un large public.
D'où le fait que la dc à souvent une réputation de console de connaisseurs.

Edit :
Petite vidéo apportant quelques réponses et axes de réflexion sur le sujet.
Spoiler :
TEAM PS2
ID PSN, Xbox Live: YeyedubGTR
ID Nintendo Network, Steam, FightCade: Yeyedub
Code ami Switch : SW-3576-7375-9204

Avatar de l’utilisateur
Bayoen
Messages : 23
Inscription : 27 Avr 2015, 18:19

Re: La Dreamcast : Pourquoi un tel fiasco?

Messagepar Bayoen » 28 Avr 2015, 20:44

Je pense qu'on ne peut pas être plus dans le sujet au contraire.

Yeyedub a écrit :la ps2 compté déjà des jeux tel que gta3 (premier gta en 3d qui fût un vrai bouleversement à l'époque), gran turismo 3 (sega gt fesant déjà pale figure face à gran turismo 2, je ne vous parle même pas de la comparaison avec gt3) et mgs2.


GTA3, GT3, FFX et MGS2 sont tous sortis après l'annonce d'arrêt de la production de Dreamcast (31 Mars 2001, oui j'avoue je suis allé sur Wiki :lol: ). Bon pour être honnête, c'est en fait dans la même "période" globalement, et les gros hits PS2 tels que ceux-ci sont arrivés après un an d'exploitation de la console (et pas "moins" d'un an, c'est même un an et demi pour MGS2 et GTA3). Je pense qu'il y avait bien que SSX et Onimusha en face (on sera d'accord que c'est la qualité en dessous), et je rappelle que c'était même pas des jeux de lancement qui étaient bien pire (eux on les nommera même pas). A sa sortie Jap la Dream n'avait de réellement intéressant que Virtua Fighter 3, mais à la sortie américaine il y avait Sonic Adventure, Soul Calibur, House of the Dead 2 et j'en passe.

Perso je persiste et signe, Sony a accumulé les ratés au début mais il semble qu'absolument rien ne pouvait empêcher le succès de la PS2.
Quant à Sega, le passé l'a rattrapé oui je suis d'accord. Encore passons la Saturn et même le Mega-CD (sorti assez tôt et avec de bons atouts pour un add-on), mais par contre le 32X est la pire idée de l'Histoire de Sega imho.

donc si elle s'est vendu à plus de 120 millions d'exemplaires, c'est qu'elle proposé autre chose que jiste l'inscription playstation sur une boîte.

Une fois le succès enclenché, elle avait les jeux oui, personne n'a nié ça, j'interrogeais les raisons du succès au départ. J'aime 4x plus de jeux sur PS2 que sur Dream ou Gamecube.
Le succès est un cercle vertueux au bout d'un moment: un parc plus important pousse les éditeurs à sortir plus de jeux sur ta console ce qui a son tour provoque plus vente etc. En fait, moi j'ai même le chiffre de presque 160millions de PS2 vendue aujourd'hui, ouais ça tape à coté des 21 millions de GameCube et des 10.5 millions de Dreamcast (en peu de temps ceci dit). La PS1 s'était déjà plus de 3 fois plus vendue que N64 ce qui représente une branlée, mais là avec la PS2 ça dépasse tout. Un choix curieux du public car je préfère la Gamecube à la N64 personellement: un Nintendo plus humble que par le passé qui cherche avant tout à contenter les joueurs, dommage qu'il n'y ait pas eu de récompense, ce qui a poussé Nintendo à chercher auprès des casuals avec la Wii plus tard (et à succès, le monde est vraiment fait à l'envers).

Avatar de l’utilisateur
mastergeese
Messages : 37
Inscription : 09 Mai 2015, 11:31
Contact :

Re: La Dreamcast : Pourquoi un tel fiasco?

Messagepar mastergeese » 09 Mai 2015, 14:17

Oui la Dreamcast était facile à pirater.
Ca du bon dans le sens où certaines teams de développeurs sortent toujours des jeux dessus en 2015.
Mais ça a aussi du mauvais lorsqu'elle ne tient pas la durée en solidité (reboots intempestifs etc...)
Pour ma part bien entendu que j'ai booté des isos dessus, bien entendu que j'ai swappé le modèle européen pour jouer aux jeux jap... mais elle a pas aimé et a claqué.
Ensuite j'ai voulu être réglo et j'ai acheté une dream jap pour tout ma collec de jeux SNK (KOF 99 EVO miam de miam) mais ça ne l'a pas empêché de claquer aussi.
Ce qui selon moi a coulé la dreamcast c'est sa faible fiabilité. Pas son catalogue qui était tout bonnement magique.
Après je vous l'accorde il est vrai que c'était une machine essentiellement orientée arcade ce qui n'a pas plu à tout le monde. Mais pourtant... sa puissance 3d quoi ! Egale voire supérieure à la PS2. Le VMU, un petit plus sympa non négligeable.
Quelle triste perte dans le monde du jeu vidéo. Le chant du cygne de SEGA mais quel chant !

Je ne regrette ni le mega CD, surtout pas le 32X, ni la Saturn mais la dreamcast alors là ça me fait mal au coeur. :? La Dreamcast c'est quoi ? C'est la vraie NEOGEO 2.

Avatar de l’utilisateur
perchu
Meilleur détective hedg.fr
Meilleur détective hedg.fr
Messages : 1860
Inscription : 18 Déc 2012, 21:08

Re: La Dreamcast : Pourquoi un tel fiasco?

Messagepar perchu » 09 Mai 2015, 19:50

Mais bowdel c'est quoi qui claque sur vos dreamcast?
Image
TimeSpinner: Castlevania DS :o

Avatar de l’utilisateur
mastergeese
Messages : 37
Inscription : 09 Mai 2015, 11:31
Contact :

Re: La Dreamcast : Pourquoi un tel fiasco?

Messagepar mastergeese » 09 Mai 2015, 22:29

J'ai eu du reboot intempestif (je pense que la console considère le capot ouvert alors qu'il est fermé) et sinon mon pote l'a planté en zonant du Hadoken avec Ryu à Marvel vs Capcom 2 (véridique).
Ce sont deux exemples que j'ai rencontré y'en a eu d'autres mais je m'en rappelle plus ça remonte maintenant...

Avatar de l’utilisateur
Senbei
Messages : 1085
Inscription : 01 Août 2014, 14:20
Sexe : ♂ Masculin

Re: La Dreamcast : Pourquoi un tel fiasco?

Messagepar Senbei » 09 Mai 2015, 22:53

Le problème de reboot intempestif de la Dreamcast n'en est pas vraiment un, puisque très facile à régler. Il y a moults tutos sur le net, je t'invite à les consulter.


Revenir vers « Rétro 32 bits et plus »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité